Adjara, un modèle de persévérance

Adjara, un modèle de persévérance


Adjara est une brave femme qui vit depuis sa plus tendre enfance à Datta, petit village situé près de la ville de Divo, au centre de la Côte d’Ivoire. Mère de 4 enfants elle a débuté son parcours par l’extraction d’huile de palme. Elle s’est par la suite intéressée à d’autres cultures en créant un champ d’½ hectare de riz.

Adjara fait partie des premières agricultrices bénéficiaires du financement de Seekewa après avoir atteint l’objectif de points requis pour la réalisation de son projet publié sur la plateforme seekewa.com. Le 12 avril 2018, elle a reçu de Seekewa tout le matériel et les intrants nécessaires à la réalisation de son champ de riz en présence des responsables de sa coopérative et de divers partenaires de l’initiative.

Soucieux de la bonne conduite des projets, Seekewa a initié Adjara et les autres bénéficiaires à la bonne utilisation des intrants qui leur ont été remis. C’est à l’issue de cette formation que notre trentenaire a débuté son projet. Après trois mois de travaux, Adjara a obtenu une belle rizière verdoyante et saine grâce à ses efforts et aux conseils prodigués par les agents agréés de Seekewa.

Dès le mois d’aout 2018, Adjara a procédé à sa première récolte de riz. Elle a ensuite bénéficié du savoir-faire et de l’aide dont elle avait besoin pour décortiquer et conditionner son riz. En effet, Seekewa offre un accompagnement tout au long du processus aux porteurs de projets de sa plateforme.

Aujourd’hui, Adjara voit sa production de riz commercialisée sous le label Seekewa et se dit soulagée d’avoir reçu de l’aide pour l’écoulement de sa récolte. C’est donc avec beaucoup de joie qu’elle a perçu au cours du mois de septembre 2018, les premierès recettes de la vente de son riz.

Rappelons que Seekewa est un mécanisme de financement sans intérêts, qui restituent aux contributeurs les points qu’ils ont préalablement attribués aux agriculteurs pour la réalisation de leurs projets. Ces contributeurs peuvent par la suite réattribuer ces mêmes points à de nouveaux projets de leur choix.

Grâce à ses bénéfices, Adjara a d’ores et déjà entamé son processus de remboursement en opérant le premier règlement de sa facture Seekewa. Les points attribués à son projet par les contributeurs pourront donc bientôt leur être restitués.

La coopérative Yereilon, dont fait partie Adjara se dit fière d’elle. Son président, M. Diarra, espère ainsi que grâce à cet exemple de nombreux autres adhérents pourront également bénéficier d’un financement Seekewa afin d’améliorer de manière significative leurs conditions de vie.